Lorsque je suis arrivée au 13 rue de châtillon, en 1987, et que j ai visité pour la première fois le local de 22m2 qui allait me servir d’atelier, je me suis demandée comment j' allais faire pour peindre, avec si peu de lumière... Sur mon contrat de location il y avait marqué : - le porteur déclare devoir occuper le local avec sa famille qui se compose à ce jour de : une personne - moi. Par la suite je me suis fabriquée une famille de papier, de toile et de couleurs. Quand a la lumière, trois ampoules électriques ont suffi pour éclairer, l' endroit ; d' ailleurs les peintres savent bien que la seule lumière qui compte est celle qui est à l' intérieur de leurs toiles tout le reste n est que éclairage... Frais l' été, chaud l' hiver, silencieux, c' est l' endroit idéal pour travailler. Une seule réserve : il commence à devenir un peu petit car ma famille s est agrandie et mes enfants sont empilés un peu partout .